La Moufle
C’est au départ de ce conte Russe d’accumulation,
que Monica interprète un personnage fraîchement revenue d’une promenade en forêt.
Une de ses moufles est perdue.
Le personnage s’imagine, grâce aux objets qu’elle trouve dans ses poches se qu’il pourrait bien arriver à sa belle moufle rouge.
L’imaginaire s’ouvre petit à petit, des animaux riches de caractère apparaissent devenant nos yeux.
Un ballon comme substitut de cet objet égaré, une ficelle devient la queue d’une souris,
une boîte de bonbons se transforme en crapaud,
le thermos donne le ton d’un sanglier grognon, …
Ce conte participatif et plein d’humour raconte, qu’en y mettant un peu du sien,
il y a de la place pour tout le monde … enfin presque !
Le lien vers le teaser du spectacle
ou encore sur facebook

Compagnie de l’hyppoféroce

La Valise à mémère

Ce petit théâtre sorti d’une valise rafistolée est présenté par, Brigitte et Martine, deux grandes théoriciennes de la tragédie théâtrale classique.
Tom et Lola s’ennuient chez eux. Ils sont collés à leur écran. Leur mère désespérée les pousse dehors. L’aventure commence … Sur leur chemin, ils rencontrent des personnages de contes quelque peu poussiéreux :
Un chaperon rouge octogénaire jalousé par une vieille sorcière

Une galette trop pressée
Barbe bleue devenu chauve
Jean-Lou, le vieux loup édenté
Et une chorale, pas piquée des vers

Un monde loufoque que les enfants ne sont pas prêts d’oublier…

« Qu’en un lieu, qu’en un jour, un seul fait accompli,
Tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli »
 » L’Art poétique « (1674) – citation de Nicolas Boileau-Despréaux. (1636-1711)